Comment j’ai appris que j’étais enceinte – Part I

Aujourd’hui, je te raconte comment j’ai découvert que j’étais enceinte. Un moment très bizarre que j’avais imaginé de 1000 façons, toutes très éloignées de la vérité !

Mardi 17 novembre 2015, 7h15

Je dois faire des tests de grossesse à peu près toutes les semaines depuis qu’on a lancé l’essai bébé mi-août… Une douleur par-ci, un coup de barre par-là et me voilà propulsée dans mes fantasmes de maman poule, grossesse et compagnie !

Ce mardi ne fait pas exception, toujours pas de règles soit un retard d’environ 40 jours… Je sais bien que l’arrêt de la pilule dérègle les cycles mais ça commence à faire long.

Bref, je décide de faire le test et attends patiemment les 5 minutes règlementaires (lève la main si toi aussi tu évites à tout prix de regarder le test avant par superstition, comme si le Dieu du test de grossesse allait te punir de ton impatience si tu regardais avant le délai conseillé !!), je prends une grande respiration et fixe la petite fenêtre de résultat, perplexe.

« Je rêve ou c’est un trait que j’aperçois ? »

Non je dois rêver… Il faut dire qu’il est 7h du matin, je n’ai pas encore pris mon café et cette histoire de bébé tourne à l’obsession. Dans le doute, je décide d’attendre que l’Homme se lève pour me donner son avis.

Je m’étais toujours dit que le jour où je serai enceinte, je lui annoncerais d’une manière originale, émouvante… quelque chose qu’on pourrait raconter à notre enfant plus tard ! Autant te dire qu’on en est loin !!

Quand l’Homme arrive tout groggy et encore à moitié endormi à peine a-t-il eu le temps de marmonner « salut » qu’il se retrouve avec mon test urinaire collé devant les yeux, harcelé de « Tu vois une barre ? Il y a bien une barre non ? ». Il croit d’abord que j’ai pris ma température (véridique) et met un certain temps à comprendre. Finalement, il me confirmé que lui aussi la voit cette fameuse barre.


C’était un moment très bizarre, mêlé d’euphorie et de stupéfaction totale ! Moi je n’osais pas y croire et lui n’arrêtait pas de répéter « on va avoir un bébé ? » comme pour s’habituer à l’idée !

Voilà comment j’ai découvert ma grossesse. S’en sont suivis une longue période de doutes, des dizaines d’autres tests et plusieurs prises de sang. Mais nous parlerons de tout ça plus tard ! Cet article est déjà beaucoup trop long et tu dois te dire que je suis une bavarde…

Et toi, si tu es déjà passée par là, comment ça s’est passé, raconte ?

Mam’août.

Publicités